Medersa el Bachia

LHistoire : De la Medersa lcole
La medersa el Bachia est date de 1752 comme latteste linscription surmontant la porte dentre. Elle porte le nom de son fondateur le prince Ali Pacha et se trouve dans le prolongement du souk des Libraires qui la relie la Zitouna.
Lentre droite banquettes latrales, en pierre, conduit une cour spacieuse, avec un alignement de trois arcs de chaque ct, ports sur des colonnes galbes en marbre noir chapiteaux en marbre blanc. A lombre des galeries salignent, sur trois cts, les portes des anciennes chambres dtudiants ; le quatrime ct est occup par le masjed (mosque).
Aujourdhui, la medersa abrite une cole de mtiers artisanaux dont les ateliers de cuir, de bijouterie, de broderie occupent les anciennes cellules ainsi que lancien masjed, compartiment par des cloisons en bois.

La petite histoire : La waqfia, rgles de fonctionnement de la medersa
Le financement dune medersa, ou de tout autre quipement religieux ou civil, est assur par les habous ou waqf. Il sagit de biens de mainmorte inalinables dont les revenus sont affects, selon la volont du donateur, un objet bien dtermin et irrvocable, consign dans un acte crit, la waqfia. Celle de la medersa el Bachia, labore en 1752, est une vritable charte, riche en renseignements succulents dont voici un rsum :
La medersa comprend treize chambres rserves au logement de treize tudiants de rite hanfite, quils soient originaires de Tunis ou dailleurs.
Ltudiant na pas le droit de dcoucher. Il doit par ailleurs suivre les trois sances quotidiennes de cours dispenss la medersa. Il doit tre clibataire et en cas de mariage, il perd automatiquement son droit au logement.
En cas de voyage, le statut prvoit deux cas de figures. Le voyage pour convenance personnelle donne droit une absence nexcdant pas deux mois. Si ltudiant entreprend le plerinage la Mecque, la dure de labsence autorise est dun an. Pendant son absence, ltudiant perd son droit la bourse journalire qui lui est servie. Le logement ainsi que la bourse reviennent alors ltudiant qui le remplace. A son retour, il retrouve tous ses droits.
Outre ces tudiants internes, la medersa peut accueillir dix tudiants externes, autoriss y suivre les cours.
Le professeur affect la medersa a galement des droits et des obligations. Il touche un salaire journalier et bnficie dun logement de fonction dans le quartier. Il doit assurer lenseignement de trois matires, dfinies par lacte habous, rparties en trois sances par jour et doit diriger les cinq prires quotidiennes dans le masjed de la medersa.
Lacte dnombre 46 biens immobiliers dont le revenu est affect au salaire du professeur, aux bourses des tudiants mais aussi lentretien du btiment et la fourniture de tout le ncessaire au fonctionnement de linstitution comme les couvertures, les nattes, lhuile pour lclairage, lencre

Medersa el Bachia

LHistoire : De la Medersa lcole
La medersa el Bachia est date de 1752 comme latteste linscription surmontant la porte dentre. Elle porte le nom de son fondateur le prince Ali Pacha et se trouve dans le prolongement du souk des Libraires qui la relie la Zitouna.
Lentre droite banquettes latrales, en pierre, conduit une cour spacieuse, avec un alignement de trois arcs de chaque ct, ports sur des colonnes galbes en marbre noir chapiteaux en marbre blanc. A lombre des galeries salignent, sur trois cts, les portes des anciennes chambres dtudiants ; le quatrime ct est occup par le masjed (mosque).
Aujourdhui, la medersa abrite une cole de mtiers artisanaux dont les ateliers de cuir, de bijouterie, de broderie occupent les anciennes cellules ainsi que lancien masjed, compartiment par des cloisons en bois.

La petite histoire : La waqfia, rgles de fonctionnement de la medersa
Le financement dune medersa, ou de tout autre quipement religieux ou civil, est assur par les habous ou waqf. Il sagit de biens de mainmorte inalinables dont les revenus sont affects, selon la volont du donateur, un objet bien dtermin et irrvocable, consign dans un acte crit, la waqfia. Celle de la medersa el Bachia, labore en 1752, est une vritable charte, riche en renseignements succulents dont voici un rsum :
La medersa comprend treize chambres rserves au logement de treize tudiants de rite hanfite, quils soient originaires de Tunis ou dailleurs.
Ltudiant na pas le droit de dcoucher. Il doit par ailleurs suivre les trois sances quotidiennes de cours dispenss la medersa. Il doit tre clibataire et en cas de mariage, il perd automatiquement son droit au logement.
En cas de voyage, le statut prvoit deux cas de figures. Le voyage pour convenance personnelle donne droit une absence nexcdant pas deux mois. Si ltudiant entreprend le plerinage la Mecque, la dure de labsence autorise est dun an. Pendant son absence, ltudiant perd son droit la bourse journalire qui lui est servie. Le logement ainsi que la bourse reviennent alors ltudiant qui le remplace. A son retour, il retrouve tous ses droits.
Outre ces tudiants internes, la medersa peut accueillir dix tudiants externes, autoriss y suivre les cours.
Le professeur affect la medersa a galement des droits et des obligations. Il touche un salaire journalier et bnficie dun logement de fonction dans le quartier. Il doit assurer lenseignement de trois matires, dfinies par lacte habous, rparties en trois sances par jour et doit diriger les cinq prires quotidiennes dans le masjed de la medersa.
Lacte dnombre 46 biens immobiliers dont le revenu est affect au salaire du professeur, aux bourses des tudiants mais aussi lentretien du btiment et la fourniture de tout le ncessaire au fonctionnement de linstitution comme les couvertures, les nattes, lhuile pour lclairage, lencre

19, rue des Libraires

{mosmap width='200'|height='200'|lat='36.796919'|lon='10.172051'|zoom='14'|mapType='Plan'|text=''|tooltip='DWO'|marker='1'|align='center'}

Voir plus

Palais et Grandes Demeures
Mosques et Zaouias
Souks et Artisans
Dcouvertes