Mosque Hammouda Pacha

LHistoire : Un jalon important dans lhistoire de lart en Tunisie
La tradition de la mosque funraire associe le tombeau familial au lieu de culte, tradition introduite par Youssef Dey, est reprise par Hammouda Pacha, peine quarante ans plus tard. La construction de la mosque, datant de 1656-57, est attribue un matre duvre andalou du nom de Nigrou.
La salle de prire est une salle hypostyle des plus classiques o on peut cependant voir les deux lments spcifiques aux mosques hanfites qui sont le minbar (chaire prche) en maonnerie et la sedda (mezzanine centrale).
Dans les mosques malkites, le minbar en bois est mont sur rails ; on peut le dissimuler dans un rduit, aprs la prire. Dans la mosque hanfite, il est fixe, aussi soigneusement dcor que le mihrab, matrialisant limportance de limam.
La sedda est la marque du privilge des khouja, lettrs qui, des moments prcis de la prire, rcitent en chur certains versets du Coran alors que les fidles, en rangs, tantt coutent et tantt participent, dans un crmonial bien rgl.
Le minaret et le tourbet ont pris leur compte les dispositions architecturales de ceux de la Mosque Youssef Dey. La mosque Hammouda Pacha nen constitue pas moins un jalon important dans lhistoire de lart en Tunisie. Elle porte la marque dun style nouveau dinfluence italienne qui vient se greffer aux traditions hafsides et andalouses.
Lusage du marbre noir et blanc en assises ou en incrustations trouve sa belle expression sur la faade principale de la salle de prire et les faades intrieures et extrieures du tourbet. Au style andalou, celui-ci emprunte la composition dun superbe plafond en bois sculpt et peint ainsi que la frise de stuc arceaux. La nouveaut saffirme dans lusage du marbre polychrome qui clate surtout dans la dcoration baroque des faades du tourbet.

La petite histoire : Une dynastie issue dun rengat
Le Tunis du XVIIme sicle senrichit de nouveaux apports humains composs de Morisques, de Turcs et de rengats appels aussi Turcs de profession .
Il sagit deuropens venus lIslam pour chapper leur condition desclave et accder aux hautes charges. Ils simposent par leur dynamisme, leurs connaissances et leur technicit. On les trouve aux postes de confiance : grants dans les grandes familles tunisiennes ou turques, conseillers ou secrtaires de personnages officiels.
Lun deux, dorigine corse, nomm Mourad, de son vrai nom Jacques Senty, est Bey du camp en 1612. Il est donc charg de lever les impts en nature ou en espces parmi les tribus, au cours des tournes qui ont lieu deux fois par an. Homme habile et intelligent, il senrichit par la Course et russit gagner, grce ses largesses, lestime de la milice, des corsaires et de la Porte. Il obtient le titre de Pacha et le droit de transmettre sa charge de Bey son fils et hritier Mohamed dit Hammouda.
Ainsi nait la dynastie mouradite dont le dernier reprsentant est le sanguinaire Mourad III, assassin en 1702 ainsi que toute la descendance mouradite.

Mosque Hammouda Pacha

LHistoire : Un jalon important dans lhistoire de lart en Tunisie
La tradition de la mosque funraire associe le tombeau familial au lieu de culte, tradition introduite par Youssef Dey, est reprise par Hammouda Pacha, peine quarante ans plus tard. La construction de la mosque, datant de 1656-57, est attribue un matre duvre andalou du nom de Nigrou.

La salle de prire est une salle hypostyle des plus classiques o on peut cependant voir les deux lments spcifiques aux mosques hanfites qui sont le minbar (chaire prche) en maonnerie et la sedda (mezzanine centrale).
Dans les mosques malkites, le minbar en bois est mont sur rails ; on peut le dissimuler dans un rduit, aprs la prire. Dans la mosque hanfite, il est fixe, aussi soigneusement dcor que le mihrab, matrialisant limportance de limam.

La sedda est la marque du privilge des khouja, lettrs qui, des moments prcis de la prire, rcitent en chur certains versets du Coran alors que les fidles, en rangs, tantt coutent et tantt participent, dans un crmonial bien rgl.

Le minaret et le tourbet ont pris leur compte les dispositions architecturales de ceux de la Mosque Youssef Dey. La mosque Hammouda Pacha nen constitue pas moins un jalon important dans lhistoire de lart en Tunisie. Elle porte la marque dun style nouveau dinfluence italienne qui vient se greffer aux traditions hafsides et andalouses.
Lusage du marbre noir et blanc en assises ou en incrustations trouve sa belle expression sur la faade principale de la salle de prire et les faades intrieures et extrieures du tourbet. Au style andalou, celui-ci emprunte la composition dun superbe plafond en bois sculpt et peint ainsi que la frise de stuc arceaux. La nouveaut saffirme dans lusage du marbre polychrome qui clate surtout dans la dcoration baroque des faades du tourbet.

La petite histoire : Une dynastie issue dun rengat
Le Tunis du XVIIme sicle senrichit de nouveaux apports humains composs de Morisques, de Turcs et de rengats appels aussi Turcs de profession .
Il sagit deuropens venus lIslam pour chapper leur condition desclave et accder aux hautes charges. Ils simposent par leur dynamisme, leurs connaissances et leur technicit. On les trouve aux postes de confiance : grants dans les grandes familles tunisiennes ou turques, conseillers ou secrtaires de personnages officiels.

Lun deux, dorigine corse, nomm Mourad, de son vrai nom Jacques Senty, est Bey du camp en 1612. Il est donc charg de lever les impts en nature ou en espces parmi les tribus, au cours des tournes qui ont lieu deux fois par an. Homme habile et intelligent, il senrichit par la Course et russit gagner, grce ses largesses, lestime de la milice, des corsaires et de la Porte. Il obtient le titre de Pacha et le droit de transmettre sa charge de Bey son fils et hritier Mohamed dit Hammouda.
Ainsi nait la dynastie mouradite dont le dernier reprsentant est le sanguinaire Mourad III, assassin en 1702 ainsi que toute la descendance mouradite.

{mosmap width='200'|height='200'|lat='36.798207'|lon='10.170474'|zoom='14'|mapType='Plan'|text=''|tooltip='DWO'|marker='1'|align='center'}

Voir plus

Palais et Grandes Demeures
Mosques et Zaouias
Souks et Artisans
Dcouvertes