Zaouia Sidi Ali Chiha

LHistoire : La confrrie issaouia
La zaouia Sidi Ali Chiha tait la plus vaste de la confrrie issaouia. Ctait la zaouia mre par rapport plusieurs succursales leves travers le pays pour les adeptes de cette confrrie. Cette dernire fut fonde au XVIme sicle par Mohamed Ben Issa, enterr Mekns au Maroc, pour vous dire ltendue des rseaux confrriques travers le Maghreb et au-del.
La zaouia Sidi Ali Chiha a t construite en 1852, sur ordre du ministre Mustapha Khaznadar, lui-mme affili la confrrie issaouia. Il en fit don au cheikh de la confrrie, Sidi Ali Chiha, qui y fut enterr en 1854.
Au lendemain de lindpendance, les confrries, taxes de collaboration avec le rgime colonial, ont vu leurs activits interdites, leurs bien habous confisqus par lEtat et leurs locaux dsaffects. La zaouia Sidi Ali Chiha a perdu ses colonnes et chapiteaux en marbres quon a remplacs par des poteaux en bton. Elle menaait ruine lorsque dans les annes 80, le service des monuments historiques dcide la restaurer et dy installer le Centre de la Calligraphie Arabe.
On est accueilli, face lentre par une belle composition calligraphique, excute dans le cuivre, souhaitant la bienvenue.
Lintrt architectural du monument rside dans la grande salle et le prau qui la prcde. Ce dernier est couvert dune coupole aplatie, dcore par un savant enchevtrement dtoiles en naqch hadida. La salle est couverte dune imposante coupole ovode, complte par quatre coupoles sur les cts.
Derrire la cloison en bois se trouve la tombe de Sidi Ali Chiha et de ses proches.

La petite histoire : Le miracle de Sidi Chiha
Les rcits hagiographiques qui racontent la vie des saints leur attribuent des karamet (miracles).
On raconte propos de Sidi Chiha quun jour, pendant le droulement du chantier du monument, il demande aux maons de le suivre dans les rues du quartier. Arriv un endroit, il sarrte, frappe le sol de sa canne et leur ordonne de creuser. Au bout de quelques temps, les ouvriers dterrent deux gigantesques colonnes de pierre. Il les fait transporter sur le chantier et ordonne den faire le support de la grande coupole o elles sont encore visibles !

Zaouia Sidi Ali Chiha

LHistoire : La confrrie issaouia
La zaouia Sidi Ali Chiha tait la plus vaste de la confrrie issaouia. Ctait la zaouia mre par rapport plusieurs succursales leves travers le pays pour les adeptes de cette confrrie. Cette dernire fut fonde au XVIme sicle par Mohamed Ben Issa, enterr Mekns au Maroc, pour vous dire ltendue des rseaux confrriques travers le Maghreb et au-del.
La zaouia Sidi Ali Chiha a t construite en 1852, sur ordre du ministre Mustapha Khaznadar, lui-mme affili la confrrie issaouia. Il en fit don au cheikh de la confrrie, Sidi Ali Chiha, qui y fut enterr en 1854.

Au lendemain de lindpendance, les confrries, taxes de collaboration avec le rgime colonial, ont vu leurs activits interdites, leurs bien habous confisqus par lEtat et leurs locaux dsaffects. La zaouia Sidi Ali Chiha a perdu ses colonnes et chapiteaux en marbres quon a remplacs par des poteaux en bton. Elle menaait ruine lorsque dans les annes 80, le service des monuments historiques dcide la restaurer et dy installer le Centre de la Calligraphie Arabe.

On est accueilli, face lentre par une belle composition calligraphique, excute dans le cuivre, souhaitant la bienvenue.
Lintrt architectural du monument rside dans la grande salle et le prau qui la prcde. Ce dernier est couvert dune coupole aplatie, dcore par un savant enchevtrement dtoiles en naqch hadida. La salle est couverte dune imposante coupole ovode, complte par quatre coupoles sur les cts.
Derrire la cloison en bois se trouve la tombe de Sidi Ali Chiha et de ses proches.

La petite histoire : Le miracle de Sidi Chiha
Les rcits hagiographiques qui racontent la vie des saints leur attribuent des karamet (miracles).
On raconte propos de Sidi Chiha quun jour, pendant le droulement du chantier du monument, il demande aux maons de le suivre dans les rues du quartier. Arriv un endroit, il sarrte, frappe le sol de sa canne et leur ordonne de creuser. Au bout de quelques temps, les ouvriers dterrent deux gigantesques colonnes de pierre. Il les fait transporter sur le chantier et ordonne den faire le support de la grande coupole o elles sont encore visibles !

Rue du Salut

{mosmap width='200'|height='200'|lat='36.807515'|lon='10.166129'|zoom='14'|mapType='Plan'|text=''|tooltip='DWO'|marker='1'|align='center'}

Voir plus

Palais et Grandes Demeures
Mosques et Zaouias
Souks et Artisans
Dcouvertes