Dar Hussein Sige de lInstitut National du Patrimoine

LHistoire : Premire municipalit de Tunis
Le Dar Hussein occupe lemplacement du Ksar (palais) des Beni Khorassan.
A lpoque turque, son sort se trouva ml successivement trois mamlouks de haut rang.
Le premier, Ismail Kahia, ministre et gendre du bey Ali Pacha (1758-1781) loccupa jusqu sa disgrce et son exil.
Le deuxime, Youssef Saheb el Tabaa, restaura le palais loccasion de son projet de mariage avec la princesse Fatma, sur du souverain Hammouda Pacha, mariage empch par la disparition tragique du ministre.
Le troisime tait le gnral Hussein qui habita le palais en tant que Prsident du premier conseil municipal car le palais fut choisi pour accueillir la municipalit cre en 1858.
En 1882, le gnral Forgemol, entr Tunis la tte des troupes doccupation, dcida de sinstaller avec son tat major au sige de la municipalit. Et le palais de devenir le sige du commandement militaire franais jusqu lindpendance.
LEtat tunisien laffectera alors lInstitut du Patrimoine.

La driba, suivie dune sqifa, donne accs ltage des htes par un escalier dhonneur. Large, bien clair, muni dune rampe en fer forg, il prfigure les escaliers dhonneur des palais italianisants du XIXme sicle (Palais Kheireddine, Palais Khaznadar).
Le patio suprieur possde un gracieux pristyle colonnes de marbre, triples aux angles. Le marbre sculpt de style baroque qui surcharge les linteaux des fentres est un autre signe de linfluence grandissante de lItalie. A lpoque coloniale, le patio a t couvert dune coupole quatre pans pour servir de salon de rception.

La petite histoire : La procession pour la pluie
Lorsque le commandement suprieur des troupes franaises occupait le Dar Hussein, la place prit le nom de Place du Gnral. Garde jour et nuit par des sentinelles, elle tait quasiment interdite aux non riverains.
Les Mohsen, voisins du Gnral , comptaient plusieurs imams de la Grande Mosque. Un jour dune anne o une grande scheresse frappait le pays, lImam Mohsen dcida daccomplir les rituelles rogations pour la pluie. LImam, suivi dune procession importante, devait se diriger vers la sortie de la ville pour laccomplissement de cette prire spciale.
Le Gnral, intrigu, senquit du rassemblement ; quand il en apprit la raison, il ne cacha pas son incrdulit. Mais quelques temps aprs, voyant la procession revenir sous de grosses gouttes de pluie, force lui fut de reconnaitre son erreur. Il ordonna alors sa garde de donner laubade en guise de salut.

Dar Hussein Sige de lInstitut National du Patrimoine

LHistoire : Premire municipalit de Tunis
Le Dar Hussein occupe lemplacement du Ksar (palais) des Beni Khorassan.
A lpoque turque, son sort se trouva ml successivement trois mamlouks de haut rang.
Le premier, Ismail Kahia, ministre et gendre du bey Ali Pacha (1758-1781) loccupa jusqu sa disgrce et son exil.
Le deuxime, Youssef Saheb el Tabaa, restaura le palais loccasion de son projet de mariage avec la princesse Fatma, sur du souverain Hammouda Pacha, mariage empch par la disparition tragique du ministre.
Le troisime tait le gnral Hussein qui habita le palais en tant que Prsident du premier conseil municipal car le palais fut choisi pour accueillir la municipalit cre en 1858.
En 1882, le gnral Forgemol, entr Tunis la tte des troupes doccupation, dcida de sinstaller avec son tat major au sige de la municipalit. Et le palais de devenir le sige du commandement militaire franais jusqu lindpendance.
LEtat tunisien laffectera alors lInstitut du Patrimoine.

La driba, suivie dune sqifa, donne accs ltage des htes par un escalier dhonneur. Large, bien clair, muni dune rampe en fer forg, il prfigure les escaliers dhonneur des palais italianisants du XIXme sicle (Palais Kheireddine, Palais Khaznadar).
Le patio suprieur possde un gracieux pristyle colonnes de marbre, triples aux angles. Le marbre sculpt de style baroque qui surcharge les linteaux des fentres est un autre signe de linfluence grandissante de lItalie. A lpoque coloniale, le patio a t couvert dune coupole quatre pans pour servir de salon de rception.

La petite histoire : La procession pour la pluie
Lorsque le commandement suprieur des troupes franaises occupait le Dar Hussein, la place prit le nom de Place du Gnral. Garde jour et nuit par des sentinelles, elle tait quasiment interdite aux non riverains.
Les Mohsen, voisins du Gnral , comptaient plusieurs imams de la Grande Mosque. Un jour dune anne o une grande scheresse frappait le pays, lImam Mohsen dcida daccomplir les rituelles rogations pour la pluie. LImam, suivi dune procession importante, devait se diriger vers la sortie de la ville pour laccomplissement de cette prire spciale.
Le Gnral, intrigu, senquit du rassemblement ; quand il en apprit la raison, il ne cacha pas son incrdulit. Mais quelques temps aprs, voyant la procession revenir sous de grosses gouttes de pluie, force lui fut de reconnaitre son erreur. Il ordonna alors sa garde de donner laubade en guise de salut.

04, place du chteau 1008 Tunis
Tl. +216 71 56 16 22
www.inp.rnrt.tn



{mosmap width='200'|height='200'|lat='36.795647'|lon='10.170571'|zoom='14'|mapType='Plan'|text=''|tooltip='DWO'|marker='1'|align='center'}

Voir plus

Palais et Grandes Demeures
Mosques et Zaouias
Souks et Artisans
Dcouvertes